Samedi, 27.06.2015

Schils: Mi avril à juin 2015

Marije de Heer du Centre d’accueil pour oiseaux hollandaisRehab Centre De Bonte Piet ouvre grand les yeux lorsqu’elle reçoit une grande caisse contenant un oiseau très affaibli. Elle se rend rapidement compte qu’il s’agit d’un gypaète barbu qui s’est égaré aux Pays-Bas. Un aussi grand animal a besoin d’une volière de grande taille. Le jeune gypaète est donc déplacé chez Hetty Sinnema et Andries Zijlstra, qui disposent d’une très grande installation dans leur centre de soins  Rehab Centre De Fûgelhelling. Dans le même temps, l’ornithologiste Hans Pohlmann de la Dutch Birding Association prend contact avec nous, car il connaît déjà le travail de la Fondation Pro Gypaète. Grâce à son appel, nous savons que le gypaète retrouvé doit être le jeune mâle Schils. 

Nous nous inquiétons déjà le 11 juin, car l’émetteur satellite nous indique ce jour que Schils a quitté les Alpes. Son voyage l’amène d’abord près de Paris, à 450 kilomètres des Alpes. Le lendemain, il se déplace jusqu‘à la mer du Nord avant d’atteindre le 13 juin la Hollande. Le long périple et les conditions météorologiques ont mis à mal Schils, mais nos collègues hollandais réagissent heureusement très rapidement. Grâce à leurs bons soins, Schils se remet rapidement. L’équipe néerlandaise très motivée n’hésite pas à ramener Schils en Suisse par ses propres moyens. Peu après.  Schils passe les derniers tests vétérinaires sous l’égide Martin Wehrle au Parc naturel et animalier de Goldau. La voie est désormais libre pour le second relâcher dans la nature.

Notre nouvelle aire de remise en liberté près de Melchsee-Frutt s’y prête parfaitement. Schils connait cet endroit grâce à ses précédentes excursions. En outre notre équipe en charge des récents relâchers peut y observer l’action. Le jeune mâle reprend la voie des airs le 27 juin. Ensemble avec nos amis hollandais nous nous réjouissons de voir Schils tournoyer au-dessus de nos têtes sur le lieu de son second relâcher.  Nous tenons à remercier du fond du cœur nos amis hollandais Marije de Heer, Jaap Denee, Hetty Sinnema, Hans Pohlmann et Andries Zijlstra pour leur aide précieuse (depuis la gauche vers la droite)!

Andries Zijlstra a tourné un petit film >> sur le nouveau départ de Schils.