Dimanche, 27.03.2016

Aschka: Janvier 2015 – Mars 2016

Nous avons reçu récemment des nouvelles d’Aschka. René-Pierre Favre a pu observer et photographier Aschka le 8 février près de Chamoson dans le Valais. Cette observation nous a particulièrement fait plaisir, car nous étions sans nouvelles de la jeune femelle depuis longtemps. Certes, on ne reconnait plus que partiellement les plumes décolorés, mais cela nous a suffi pour identifier à coup sûr Aschka.

Depuis qu‘Aschka avait perdu son émetteur GPS en septembre 2014, rares étaient les personnes à l’avoir observée. Début 2015 Célestin Luisier avait observé Aschka en Valais et Patricia Loffi en Haute-Savoie . Verena Döbelin a surpris Aschka dans le Kandertal en mai 2015, alors qu’elle se nourrissait d’un  chamois mort. Il semblerait qu’Aschka séjourne surtout dans l’Oberland bernois, en Valais et dans la France limitrophe à la Suisse. Peut-être s’établira-t-elle un jour dans cette région, une fois qu’elle aura atteint sa maturité sexuelle d’ici deux à trois ans.