Mercredi, 30.03.2016

Gallus: Janvier 2015 – mars 2016

Nous avons dû attendre près d’une année et demi avant de recevoir à nouveau des nouvelles de la femelle de gypaète Gallus-Manigod. Récemment Thomas Gries nous a envoyé une photo très révélatrice qui montre un gypaète en train de déféquer. Comme les pieds des gypaètes sont également emplumés, il n’est que très rarement possible de voir les bagues des pieds aussi clairement que sur cette image.

La bague rouge sur le pied droit et la bague dorée sur celui de gauche permettent d’identifier sans aucun risque de se tromper Gallus-Manigod. Thomas Griess a encore pu tirer d’autres magnifiques clichés de la très belle femelle de gypaète, désormais âgée de 4 ans. On peut clairement distinguer que sa tête a déjà presque viré au blanc, signe distinctif des adultes. Nous pouvons donc espérer que Gallus trouve sous peu un partenaire et devienne sédentaire.